BIENVENUE
Chouette
A travers les âges
Généralités
La chouette
Le hibou
Mythologie, contes et légendes
Croyances
Chouettes en Grèce
La chouette et la littérature
Harry Potter
Dessins animés
Numismatique
Les dangers
Collection
Nouveautés
Exposition
Votre message
Un peu de moi
 

Numismatique





Tétradrachme de 17 g. à la chouette (diamètre 2,5 cm.). Il apparaît semble-t-il vers 510 avant JC. Il fait apparaître au droit la tête casquée d'Athéna, mais elle est surtout remarquable pour son revers, qui pour la première fois, en lieu et place du simple poinçon creux, montre une chouette, un rameau d'olivier et l'ethnique AΘΕ (abréviation de « nomisma tôn ATHEnaiôn » : monnaie des Athéniens) dans un carré creux. 


Décadrachme d’argent
: tête d’Athena – chouette les ailes déployées. Approximativement entre 475 et 465 avant JC. 


Après les victoires grecques des guerres médiques, Athènes a acquis une position dominante. Les nouveaux tétradrachmes portent désormais au droit 4 puis 3 feuilles d'olivier sur le casque d'Athéna et au revers un croissant de lune. De remarquables décadrachmes de 43 g (!) montrant une chouette aux ailes éployées sont aussi frappées. 

Tétradrachme en argent 17,09 g. frappé à Athènes, ancien style (449-413 avant JC). Diamètre 2,5 cm.
D/ Tête d'Athéna de style archaïque à droite, portant le casque attique à cimier, décoré de 3 feuilles d'olivier et d'une volute florale, avec collier et boucle d'oreille. Cheveux coiffés en boucles parallèles.
R/ Chouette debout à droite regardant de face; un rameau d'olivier et un croissant de lune à gauche ; lettres AΘΕ à droite 

 Au IVe siècle, le style est moins archaïque, plus fin, plus réaliste : la tête de la chouette et surtout l’œil d'Athéna permettent d'identifier sans erreur ces émissions.

 

Euro – pièce de 1 € grecque : chouette reproduite à partir d’une ancienne pièce athénienne de 4 drachmes - V ème siècle avant J-C.
 


Petite anecdote : au IVe siècle av. J.-C. un député athénien, ou bouleute, recevait une drachme par jour de session à l’Assemblée (la Boulè). 

Un tétradrachme représentant environ 12 jours de travail d'un ouvrier, il ne saurait s'agir d'une monnaie d'emploi quotidien. 

L'inscription grecque AOE correspond aux premières lettres du nom de la ville d'Athènes et indique la cité émettrice de la monnaie. Malgré des changements stylistiques au cours des siècles, les thèmes de la chouette et d’Athéna seront toujours présents sur le monnayage athénien. 

Des emblèmes propres à chaque ville
Le monnayage d’une cité était un des signes les plus concrets de son indépendance et de son autonomie. Chaque cité avait ses propres emblèmes : Les monnaies antiques étaient souvent frappées à l’effigie de héros ou de dieux...

De nombreux tétradrachmes sont retrouvés avec une profonde entaille. Ce sont des entailles votives : lorsque des dons sont faits en argent aux Dieux, les monnaies sont "tuées", sacrifiées rituellement, avant d'être versées au trésor du temple. 

 

 






 


Aujourd'hui 4 visiteurs
 
Ce site est mon travail de fin d'année du cours d'informatique-internet (2007-2008). Il ne pourra que s'améliorer au fil du temps. Revenez-y et voyez son évolution.
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=